Comment traiter l'insuffisance veineuse ?



Qu'est-ce que l'insuffisance veineuse ? 


Jambes lourdes, troubles circulatoires et varices… autant de mots et d’expressions tant redoutées par chacun. Derrière ces symptômes le plus souvent se cache une véritable maladie : l'insuffisance veineuse. Nous allons essayer de comprendre pourquoi certaines personnes sont plus sensibles et exposées que d'autres et comment limiter les risques ? Quels sont les traitements les plus efficaces ? 

La maladie veineuse ou insuffisance veineuse est caractérisée par une altération des valvules, sortes de petits clapets qui empêchent normalement le sang de redescendre dans les jambes. Lorsque ces valvules ne sont plus étanches, le sang reflue vers le bas et notamment dans les petites veines, on parle alors de stase veineuse. Cette stagnation sanguine entraîne un affaiblissement global de la paroi des veines. 



Les traitements qui marchent contre l’insuffisance veineuse 


Une fois le diagnostic établit, il ne faut pas tarder à prendre les mesures efficaces pour endiguer cette pathologie. Parmi ces mesures nous pouvons citer : 

La prise de veinotoniques qui exercent localement une action anti-inflammatoire et protègent les cellules endothéliales qui tapissent l'intérieur des veines. Ces actions se traduisent par une diminution du relâchement des veines et une inhibition des facteurs d'inflammation qui provoquent la douleur et l'œdème. Quelle que soit leur forme galénique (gélule, comprimé, ampoule…), ils sont généralement prescrits en cure de 3 à 4 mois. 

L'utilisation de bas de contention est primordiale et permet d'exercer une pression sur la jambe et évite la dilatation des veines. 


bas de contention
Chaussettes de contention médicales


Effectuer des séances d’électrostimulation avec le nouvel appareil VEINOPLUS pour traiter également la thrombose veineuse profonde. 

traitement insuffisance veineuse
Electrostimulateur VEINOPLUS


Faire une cure d’extrait d’écorce de pin sous forme de gélules. Ces gélules peuvent traiter l’insuffisance Veineuse, Arthrose, Oedème et Thrombose, Diabète, Douleurs Menstruelles & Asthme. 

gélule insuffisance veineuse
Gélules extrait écorce de pin

Utiliser des bottes de pressothérapie pour détendre vos membres inférieurs et avoir une sensation de légèreté. 
Bottes de pressothérapie
Bottes de pressothérapie




Quels sont les facteurs de risque de l’insuffisance veineuse ? 


Les facteurs de risque sont les suivants : 

  • Hérédité 
  • Surpoids 
  • Tabagisme 
  • Emploi avec stature debout prolongée

Quelles sont les personnes les plus touchées ? 


En France, un adulte sur 3 souffre d'insuffisance veineuse dont 30% d’hommes. Le risque augmente avec l’âge. 



Quels sont les symptômes de l'insuffisance veineuse ? 


Les fourmillements dans les jambes sont les premiers signes caractéristiques d'une insuffisance veineuse. Dans le cas des varices, les veines touchées sont inesthétiques et caractérisées par un cordon bleu, visible à la surface de la peau. 



Qu'est-ce qu'une télangiectasie ? 


Les télangiectasies correspondent à des dilatations permanentes de petits vaisseaux, capillaires, artérioles ou veinules. Elles dessinent de petites lignes rouges ou violettes sous la peau, de quelques millimètres à quelques centimètres de long. Inesthétiques, ces varicosités sont sans danger aucun. 



Comment se déroule le diagnostic ? 


Le diagnostic revêt une grande importance pour l'orientation du choix du traitement. Avant de vous ausculter votre médecin traitant vous interrogera pour connaître votre mode de vie, vos troubles et traitements suivis. 

L'examen clinique se déroule en position debout, dévêtue de la taille au pied, pour rechercher l'origine des troubles veineux et apprécier leur importance. Votre médecin complétera l'examen en position allongée pour mesurer chevilles, mollets et cuisses et évaluer la taille de vos varices. 



Quelles sont les complications majeures de l'insuffisance veineuse ? 


L'apparition de varices correspond à la complication la plus fréquente provoquée par une insuffisance veineuse. Dans certains cas rares, l'insuffisance veineuse peut provoquer une phlébite, c'est-à-dire la formation d'un caillot sanguin au sein d'une veine. S'il se forme dans une veine profonde des jambes, le problème est plus sérieux. En effet, le caillot peut alors se fragmenter, se détacher de la paroi veineuse, arriver dans le torrent circulatoire et atteindre au bout du compte le cœur droit puis les branches des artères pulmonaires. S'il se bloque dans ces derniers vaisseaux, c'est l'embolie pulmonaire. Elle pourra alors déterminer de graves complications respiratoires et générales. 

Enfin, l'insuffisance veineuse peut provoquer la formation d'un ulcère variqueux. Lorsque les troubles de la circulation augmentent, un choc minime peut suffire à léser la peau en regard d'une varice, provoquant l'apparition d'une plaie difficile à cicatriser et sujette aux infections. 



Dans quels cas l'opération est-elle nécessaire ? 


Le traitement chirurgical des problèmes conséquents à l'insuffisance veineuse peut répondre à plusieurs objectifs : soulager des douleurs quand elles perturbent trop la vie quotidienne, lutter contre l'œdème secondaire au mauvais retour veineux, prévenir certaines complications comme les problèmes cutanés (ulcère, dermite). Plus rarement, la chirurgie peut être nécessaire pour enlever un caillot formé à l'intérieur de la varice (phlébite superficielle). Enfin, on peut tout simplement faire appel à une telle technique dans un souci esthétique. 



Comment faire pour prévenir l'apparition des varices ? 


Parmi les principaux gestes à éviter, citons tout d'abord la position statique prolongée. Elle favorise en effet la stase veineuse. Lors de la marche, les groupes musculaires des membres inférieurs se relaient de proche en proche pour faciliter la circulation du sang dans les veines. 

Eliminez toutefois les sports qui écrasent trop la semelle plantaire (escrime, tennis) et privilégiez la marche ou le vélo qui activent la circulation veineuse. 

Veillez aussi à ne pas exposer vos jambes à une chaleur trop forte et, dans ce but, bannissez le chauffage par le sol, les bains de soleil, le sauna ou l'épilation à la cire chaude.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire